LSR Marseille milite pour le droit aux loisirs de qualité, hors du secteur marchand. Elle revendique par conséquent des moyens de vivre décents pour toute la population retraitée.

L’association prend en charge 50 % du coût de la sortie à la journée pour ses adhérents non imposables

1) BSV (Bourse Solidarité Vacances)

Bourse solidarité vacances, créé en 1999 par Michelle DEMESSINE, alors secrétaire d’État au Tourisme ce dispositif s’est pérennisé grâce à l’action syndicale et associative.

LSR signe une convention annuelle avec l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances, créé en 1982) qui gère le dispositif. .

Bourse Solidarité Vacances (BSV) vise à faciliter le départ en vacances et l’accès aux loisirs de personnes à revenus modestes. Sans ce petit coup de pouce, ces personnes autonomes ne pourraient pas partir en vacances.

Des offres pour tous.

Les séjours durent une semaine et se déroulent dans les centres de vacances, les résidences de tourisme, les hôtels, campings, mobile-home ou gîte.

Pour le transport, la SNCF met à disposition de l’ANCV, des billets de train valables pour toutes les destinations en France au tarif unique de 30 euros (aller et retour – offre sous conditions).

Les bénéficiaires sont des familles pouvant justifier d’un quotient familial CAF ou d’un revenu fiscal de référence( ligne 25) égal ou inférieur à 800 euros.

Plus d’équité

Le programme BSV est confronté à une forte concentration des demandes : les offres en bord de mer et en pension complète sont les plus demandées. Afin de ne léser personne, l’ANCV a décidé en 2007 d’instaurer une règle d’alternance des familles. Celles ayant déjà bénéficié d’un séjour à la mer sont invitées à découvrir la « montagne » ou la « campagne ».

Préparation des dossiers

Les dossiers sont préparés et transmis par LSR en toute discrétion, nos adhérents se mêlent sans problème et en plein anonymat à l’ensemble des vacanciers, quel que soit le lieu ou le moment de leur présence. (Hors vacances scolaires pour les retraités.

Quelles sont les conditions ?

Être retraité et être adhérent à LSR, car la Fédération LSR est le seul organisme autorisé à gérer les séjours BSV de groupe.
Ne pas dépasser à la ligne 25 de votre avis d’imposition le montant indiqué ci-dessous en fonction de votre nombre de parts fiscales.
A titre indicatif :barème 2015 nous n’avons pas encore celui de 2016
1 part fiscale : 21 600 £ 2,5 part fiscale : 37 800 £
1,5 part fiscale : 27 000 £ 3 part fiscale : 43 200 £
2 part fiscale : 32 400 £ 3,5 part fiscale : 48 600 £

Même en payant des impôts, on peut bénéficier de BSV

Critères d’éligibilité à BSV

2) SEV (Séniors en Vacances)

Financé par l’ANCV et soutenu par le Secrétariat d’Etat au Tourisme, le programme Seniors en Vacances est mis en œuvre par l’ANCV depuis 2007 avec pour vocation de créer du lien social et rompre la solitude, l’isolement et offrir du bien-être.

Les objectifs du programme :
• Favoriser le départ en vacances des publics âgés,
• Prévenir la perte d’autonomie, créer du lien social et rompre l’isolement,
• Allonger la saison touristique.

Pourquoi SEV ?

La prise de conscience de l’état de précarité des personnes âgées éclate à l’été 2003 tandis que les désastres de la canicule révèlent leur isolement.
L’année suivante, en juillet 2004, le comité interministériel du Tourisme décide des mesures destinées à rompre la solitude des plus âgés. Parmi elles, l’accès aux vacances et aux loisirs.

Prévenir le vieillissement et la dépendance, favoriser la pratique sportive. Le programme Seniors en Vacances permet aux seniors de bénéficier d’un séjour de vacances à tarif préférentiel. De plus, les personnes non imposables peuvent bénéficier, sous conditions, d’une aide financière au départ qui représente 50% du coût du séjour.

Critères d’éligibilité à SEV