Rassemblement du 23/11 : Declaration de notre Présidente Monique Teychené

Intervention de LSR (Monique TEYCHENE) au rassemblement des 9 organisations de retraités associatives et syndicales du 23/11

"J’interviens au nom de l’association Loisirs et Solidarité des Retraités qui a été créée par la CGT en 1981 pour lutter contre l’isolement et pour défendre l’accès de tous aux loisirs.
Pour nous la Culture n’est pas un luxe mais une nécessité, un gage d’épanouissement et du bien vivre ensemble.
Actuellement encore 6 retraités sur 10 ne partent pas en vacances.
A ce titre notre association a une charte revendicative pour

  • La défense du pouvoir d’achat
  • La défense des services publics
  • La défense des mesures de solidarité tels que les séjours Bourse Solidarité vacances (BSV) et Seniors en Vacances (SEV).

Or, le gouvernement actuel estimant que les retraités coûtent trop cher, vient de demander à l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) de réduire l’aide octroyée aux retraités à faibles revenus de 185 euros à 160 euros et aussi de réduire le nombre annuel de partants à ces séjours.

Nous vivons chaque jour les difficultés grandissantes de nos adhérents pour participer aux activités que nous proposons, suite à l’augmentation des prix des loisirs (impactés notamment par les coûts des transports) et la baisse des pensions.

Pour ces raisons nous nous inscrivons pleinement dans les revendications qui nous rassemblent aujourd’hui."

...UNE FIN D’ANNÉE DE PLUS EN PLUS CHAUDE

Les organisations de retraités USR CGT, UDR FO, UNIRS Solidaires, FSU, FGR FP, LSR ... saluent l’appel des organisations syndicales FO, CGT, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, FIDEL qui appellent à une journée de grève et de manifestation le 16 novembre 2017 contre la mécanique néolibérale des ordonnances MACRON. Elles se considèrent directement concernées par cet appel car les retraités sont confrontés à la même mécanique que celle qui cible les salariés en activité et les jeunes. 60% des retraités vont subir la hausse brutale de la CSG de 1,7 points (ce qui revient à une hausse de 25% de la CSG ), qui s’ajoute à la baisse de leur pouvoir d’achat, et qui met en cause le financement de la Sécurité sociale. La prévision d’un nouveau gel des pensions de 2018 et la baisse de l’APL, en plus des ponctions fiscales de ces dernières années sont d’autant plus inacceptables à l’annonce publique des opérations d’évasion fiscale dont la dite"légalité" n’efface pas l’indécence scandaleuse. Le Président de la République ignore les 16 millions de retraités et refuse de recevoir leurs organisations syndicales. Les organisations de retraités des Bouches du Rhône UDR FO, UNIRS Solidaires, USR CGT, FGR FP, FSU, LSR .. considèrent que ce sont les droits et garanties obtenus par les salariés en 1945 qui sont remis en cause. C’est pourquoi elles appellent les retraités à se joindre à la mobilisation interprofessionnelle du 16 novembre 2017.

Le 12 septembre le 21 et le 26, l’action nationale contre la casse du code du travail fut une réussite, notamment à Marseille... LSR y était.

Les retraités adhérents à une organisation syndicale ou pas, ont toute leur place dans les mobilisations au côté des actifs et pas seulement en termes de solidarité mais comme partie intégrante concernée par cette politique de casse.

Le 16 et le 23/11, comme le 12, le 21 et le 26/9, les retraités ont défendu haut et fort leurs revendications spécifiques notamment pour l’augmentation de leur pouvoir d’achat... C’est bien là la clé de toutes les difficultés rencontrées par les retraités.

A la prochaine ! Restons attentifs et mobilisés.